Author

Other analyses

Crises chinoises : quatre dénis et un entêtement

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la dernière chronique de David Baverez “Soleil levant” pour l’Express, publiée le 18 avril dernier dans sa version digitale. https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/chine-crises-sanitaire-economique-geopolitique-les-impasses-de-xi-jinping_2171668.html Crises chinoises : quatre dénis et

Read More »

CA 38 – Les voies du maintien de la stabilité

sifan-liu-90fX-NcR_Go-unsplash

Ce numéro de China Analysis explore les arcanes locaux de l’autoritarisme, avec les méthodes et les rouages qui sont appliqués à la « dissidence » – individuelle, collective ou même simplement potentielle. L’explosion du budget global de la politique de « maintien de la stabilité », désormais plus élevé que celui de la défense nationale, reflète son importance politique et sa priorité à tous les échelons, y compris locaux. Certaines de ses pratiques sont mieux encadrées : l’autonomisation et la spécialisation croissante du corps policier anti-émeute que constitue la Police armée du peuple (Emmanuel Puig ) ou encore l’appel public à commentaires, bien que très limité dans le temps, qui a précédé le vote définitif de la nouvelle loi de procédure pénale. C’est toutefois le flou des responsabilités dans le contrôle des populations et l’utilisation abondante de « petites mains » rémunérées et d’acteurs privés (Jérôme Doyon ), qui ressortent de nos sources. Les gouvernements locaux bloquent la remontée d’informations aux niveaux supérieurs, faisant gonfler davantage les budgets, sans résultats positifs pour la « stabilité ». Si la responsabilité du pouvoir central n’est guère évoquée, on aperçoit une remise en cause complète du système de maintien de la stabilité, et de l’évaluation des gouvernements sur leurs performances, qui les pousse à retenir l’information. Le débat est d’une exceptionnelle vigueur sur ces thèmes (David Péneau ). L’appel à commentaires sur la nouvelle loi de procédure pénale (Hugo Winckler ) a également relancé le débat, autour des détentions secrètes – dont la pratique semble répandue sous diverses formes. Des journalistes d’investigations, en particulier du magazine Caijing, jouent alors un rôle fondamental pour mettre en lumière les aberrations du système. Ce rôle est complémentaire des appels à la réforme formulés par des sociologues ou juristes.

 

Sommaire

– DOSSIER: LES VOIES DU MAINTIEN DE LA STABILITÉ

De la gestion de la société au maintien de la stabilité

Les autorités locales recourent au secteur privé pour le maintien de la stabilité

La Police armée du peuple face à l’évolution de ses missions

Code de procédure pénale: la controverse sur les détentions secrètes

REPÈRES

Chine – Allemagne, un axe bénéfique

Les chantiers ouverts et pas toujours refermés de la réforme financière

Wenzhou, laboratoire financier

La fiscalité en Chine: d’une réforme à l’autre

La guerre du grid

DÉCALAGE

Que reste t’il du modèle de Chongqing?

Ont contribué à ce numéro: Antoine Bondaz, Jean-François Di Meglio, Jérôme Doyon, François Godement, Agatha Kratz, Romain Lafarguette, David Péneau, Emmanuel Puig, Marie-Hélène Schwoob, Hugo Winckler, Chan Yang, Hewei Zhou