Responsive Menu
Add more content here...

Author

Other analyses

« Zéro Covid » : Les vrais messages du confinement de Shanghai

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la dernière chronique de David Baverez “Soleil levant” pour l’Express, publiée le 11 mai dernier dans sa version digitale. https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/zero-covid-les-vrais-messages-du-confinement-de-shanghai_2173307.html   « Zéro Covid » :

Read More »

La carotte et le bâton : la diplomatie économique de la Chine envers les Philippines – François-Xavier Bonnet

tamanna-rumee-EZMlWlD-nOU-unsplash

par François-Xavier Bonnet, géographe, chercheur associé à l’IRASEC.

Après quatre ans de fortes tensions (mai 2012-juillet 2016) entre les Philippines et la Chine à propos des zones maritimes en mer de Chine méridionale, les relations entre les deux pays se sont considérablement améliorées. En moins d’un an, l’administration Duterte a transformé la politique étrangère des Philippines en effectuant un rapprochement spectaculaire avec son grand voisin.

Dans un premier temps, nous montrerons que le rapprochement avec la Chine effectué par le président Duterte est à la fois le fruit d’une idéologie mais aussi d’un grand pragmatisme. Ce pivotement satisfait la Chine mais celle-ci reste extrêmement prudente, consciente des relations houleuses du passé et des risques potentiels d’une opposition nationaliste au gouvernement actuel ou d’une administration post-Duterte hostile à la Chine. Puis nous présenterons les différents outils utilisés par la diplomatie économique chinoise pour « charmer » les Philippines. Cependant, loin d’être altruiste ou généreuse, cette diplomatie vise à protéger les intérêts nationaux de la Chine, quitte à influencer ouvertement ou non des décisions jugées hostiles à ces intérêts.

  • Le pivotement des Philippines vers la Chine : entre satisfaction et prudence pour Beijing
    • La politique étrangère du président Duterte : un tournant idéologique ou du pragmatisme?
    • Une diplomatie économique de la Chine entre satisfaction et prudence
  • La Chine : récompenser la nouvelle politique étrangère de Manille mais défendre ses intérêts nationaux
    • La diplomatie des centres de désintoxication des toxicomanes
    • La diplomatie de la banane : lever les sanctions
    • La diplomatie du nickel : protéger l’accès aux ressources naturelles