Author

Other analyses

Crises chinoises : quatre dénis et un entêtement

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la dernière chronique de David Baverez “Soleil levant” pour l’Express, publiée le 18 avril dernier dans sa version digitale. https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/chine-crises-sanitaire-economique-geopolitique-les-impasses-de-xi-jinping_2171668.html Crises chinoises : quatre dénis et

Read More »

La Modernisation de l’Armée Populaire du Vietnam : mécanismes et conséquences sur la défense vietnamienne – Benoît Noget

Vietnam (2)

par Benoît Noget, doctorant à l’INALCO et consultant auprès des industries de défense.

A l’issue du VIIème congrès du Parti Communiste Vietnamien (PCV) en 1991, les cadres politiques et militaires ont décidé d’amener l’Armée Populaire du Vietnam (APV) vers une réforme dite progressive. Pour la première fois dans l’historiographie militaire vietnamienne une modernisation n’allait pas coïncider avec une augmentation croissante des effectifs et de la dotation.

27 ans plus tard, limitée financièrement et contrainte à entretenir sous différents parcs d’alerte l’ensemble de son matériel, l’Armée vietnamienne dispose aujourd’hui de peu d’options. L’Armée de l’air et la Marine représentent les seules entités pouvant accueillir les systèmes d’armement idoines. Les revendications chinoises en mer de Chine du Sud ont totalement changé les facteurs de menaces et le contrôle de cet espace maritime qui apporte de la profondeur stratégique va modifier fortement la doctrine d’emploi de l’Armée Populaire du Vietnam.

Saisir et mener cette modernisation à bien n’est pas aisé. L’intégration d’équipements de nouvelles générations pose de nombreux problèmes aux Vietnamiens, d’autant plus que l’ensemble des données disponibles pour conduire des programmes d’armement à caractères évolutifs est limité. Le potentiel militaire de l’APV demeure ainsi toujours confiné à l’emploi de son armée de terre.

Atypique par sa conception et son organisation, la modernisation de l’APV tend encore aujourd’hui à évoluer dans le but d’assurer sa pérennité.

Introduction : d’une modernisation à l’autre

  • Les défis initiaux de la modernisation : le maintien de l’outil militaire, la conservation de la cohésion de l’Armée, la direction de la réforme
  • Le dilemme de la modélisation Capacité-Coût- Usage (CCU). Aller vers une revalorisation technique ou une nouvelle politique d’acquisition ?
  • Les schémas d’acquisitions : de l’Acquisition-Intégration à l’Acquisition-Système (1994-2009)
  • Les facteurs externes à la modernisation vietnamienne : l’équilibre entre la menace chinoise
    et la dépendance russe – l’ouverture du Vietnam vers une diplomatie de défense
  • Objectifs et finalités de la modernisation de l’Armée Populaire du Vietnam