Responsive Menu
Add more content here...

Sommaire

– Trends : DYNAMIQUE ET TENSIONS COMMERCIALES EN ASIE –
  • China Confronts “America First”: Recent Developments and Likely Scenarios (Giulio Pugliese)
  • Forging Ahead With a Multilateral Japan (Agathe L’Homme)
  • Indonesia-China “pragmatic bilateralism” in a changing global trade environment (Margot de Groot Van Embden, Kimberley Le Pape)
  • Business as usual? China-DPRK economic ties back on track amid easing tensions in Northeast Asia (Théo Clément)

 

– Analyses locales –

  • CORÉEA historical moment yet to come: South Korea’s view on the Singapore summit between Trump and Kim Jong-un (Sulmi Park)
  • MONGOLIE – Perspectives mongoles sur l’organisation de coopération de Shanghai (Batchimeg Dashtseren)
  • MALAISIE – Le Tigre face au Dragon, vers une redéfinition de la relation sino-malaisienne dans un contexte politique inédit (Victor Germain)
  • INDE India’s Aid Policy: a Response to China’s Belt and Road Initiative in South Asia? (Smruti S. Pattanaik)
  • PAKISTAN – Vers un « nouveau Pakistan » ? L’arrivée au pouvoir du Mouvement pour la justice aux élections générales de 2018 ( Alix Philippon)
  • CHINE – Campagne de patriotisme et renforcement du contrôle idéologique : une nouvelle contraction du champ intellectuel chinois sous Xi Jinping ? (Pierre Delbosc, Camille Liffran)
  • JAPON – Quelle forme d’intervention de l’État dans la sphère familiale au Japon ? La protection de l’enfance en débat suite à l’affaire de la petite Yua (Naoko Tokumitsu)

 

– Recension –

  • Global Governance and China: The Dragon’s Learning Curve – Scott Kennedy (Ed.) (Compte-rendu par Mathilde Morin)

Asia Trends #4 – Automne 2018 – Dynamiques et tensions commerciales en Asie

Quelques extraits

CHINA CONFRONTS “AMERICA FIRST”: RECENT DEVELOPMENTS AND LIKELY SCENARIOS
Giulio Pugliese

En 2018, l’imprévisible administration Trump a affirmé avec davantage de vigueur la politique « America First » à l’étranger, en Chine et en Asie du Nord-Est plus particulièrement. Les États-Unis et la Chine sont désormais engagés dans un jeu de surenchère économique qui se prolongera très probablement après les élections de mi-mandat américaines. En cas d’aggravation des tensions économiques entre les deux pays, le Japon et l’Union européenne pourraient espérer un revirement des positions unilatérales américaines.

 

FORGING AHEAD WITH A MULTILATERAL JAPAN
Agathe L’Homme

La politique commerciale multilatérale japonaise, promue par le Premier ministre Shinzo Abe, est confrontée à de sérieuses menaces sous la présidence américaine de Donald Trump. Elle est mise en péril par l’approche agressive de Trump pour réduire le déficit commercial des États-Unis avec le Japon, et, plus largement, par ses attaques contre l’ordre commercial mondial. En acceptant en septembre d’entamer des négociations sur un accord bilatéral, Shinzo Abe semble avoir cédé en partie à la pression de Donald Trump. Cependant, le Japon pourrait se limiter à quelques concessions et maintenir sa stratégie commerciale actuelle, tout en se positionnant comme pays leader du libre- échange en mesure de façonner les règles de l’ordre mondial du XXIe siècle.

 

INDONESIA-CHINA “PRAGMATIC BILATERALISM” IN A CHANGING GLOBAL TRADE ENVIRONMENT
Margot de Groot Van Embden, in collaboration with Kimberley Le Pape

Depuis l’arrivée au pouvoir en Indonésie du président Joko Widodo en 2014, le rapprochement bilatéral entre la Chine et l’Indonésie, déjà entamé sous le précédent gouvernement, a connu une nette accélération. La perspective de nouvelles opportunités d'investissement via le projet chinois des Routes de la soie maritimes du XXIe siècle notamment, a conduit le gouvernement indonésien à privilégier de manière pragmatique le renforcement des liens économiques avec la Chine, en dépit des appréhensions vis-à-vis de ses ambitions géostratégiques en Asie du Sud-Est. Alors que la diplomatie indonésienne s'est efforcée ces dernières années de maintenir un "équilibre dynamique" dans ses relations avec les grandes puissances, le climat d'instabilité du commerce mondial ainsi que le désengagement économique des États-Unis dans la région, pourraient remettre en cause cet équilibre et, par là, la marge de manœuvre diplomatique de Jakarta.

 

BUSINESS AS USUAL ? CHINA-DPRK ECONOMIC TIES BACK ON TRACK AMID EASING TENSION IN NORTHEAST ASIA
Théo Clément

Dans le cadre de l'historique réchauffement des relations américano-nord-coréennes et des actuelles négociations concernant le programme nucléaire nord-coréen, l’application des sanctions économiques onusiennes contre la Corée du Nord revêt un enjeu stratégique majeur. En effet, tant par intérêt économique que diplomatique, la Chine semble avoir très largement assoupli une mise en œuvre en déjà auparavant contrastée des sanctions économiques contre la Corée du Nord. En effet, si la RPDC – dénucléarisée ou non – parvient à se réinsérer dans le concert des nations en Asie du Nord-Est, il est probable que Pékin cherche à resserrer ses liens avec Pyongyang afin de maintenir une certaine stabilité dans sa proche périphérie.

 

ACCÉDER LE FICHIER PDF : 
Asia Trends #4 - Automne 2018.PDF

...

THIS IS MEMBER-ONLY CONTENT.
To view or download more of this content please subscribe.
If you are already a member please login.

Other publications